Les commandements de María Montessori pour les pères et les mères

Le rôle premier de l’éducation, c’est d’agiter la vie, tout en lui laissant la liberté nécessaire à son développement.

María Montessori

• N’oubliez jamais une chose : les enfants apprennent de ce qui les entoure. Soyez donc leur meilleur modèle.

• Si vous critiquez votre enfant, la première chose qu’il apprendra à faire, c’est juger.

• Si au contraire, vous le complimentez régulièrement, il apprendra alors à valoriser.

• Si vous manifestez de l’hostilité à votre enfant, il apprendra à se battre et à se disputer.

• Si vous ridiculisez votre enfant de façon habituelle, il sera une personne timide.

• Permettez à votre enfant de grandir en se sentant sûr de lui à chaque instant ; c’est ainsi qu’il pourra apprendre à faire confiance aux autres.

• Si vous méprisez fréquemment votre enfant, il développera un sentiment très négatif de culpabilité.

• Vous devez montrer à votre enfant que ses idées et autres opinions sont toujours acceptées ; ainsi, il se sentira bien.

Si l’enfant évolue dans une atmosphère où il se sent protégé, intégré, aimé et nécessaire, il apprendra à trouver l’amour dans le monde.

• Ne parlez pas mal de votre enfant. Ni en sa présence, ni même en son absence.

• Vous devez tout faire pour que votre enfant grandisse et se développe de façon optimale. Valorisez ses bons côtés, de telle façon qu’il n’y ait plus jamais de place pour les mauvais.

• Ecoutez toujours votre enfant, et répondez-lui à chaque fois qu’il vous posera une question ou qu’il fera un commentaire.

• Respectez toujours votre enfant, même dans les moments où il commet des erreurs.Soutenez-le. Il réparera ses erreurs un jour ou l’autre.

• Si votre enfant cherche quelque chose, vous devez être disposé à l’aider, tout comme vous devez être disposé à lui permettre de trouver par lui-même ce qu’il cherche.

• Quand vous vous adressez à votre enfant, faîtes-le toujours comme il se doit. Offrez-lui le meilleur de vous.

A partir du moment où un enfant se sent sûr de lui, il ne cherche plus à ce que ses actes soient approuvés par les adultes qui l’entourent.

María Montessori

L’art et la manière de détourner le matériel!

Junayd veut travailler avec le puzzle sur le sol car la table est déjà prise , il décide alors de sortir le tapis(sur mes recommandations). Mais voila pour Junayd, un tapis ca veut dire autre chose.

Lire la suite de « L’art et la manière de détourner le matériel! »

Le vestiaire

 

WP_20160124_20_01_31_Pro

Focus aujourd’hui sur le coin vestiaire.  Je vous explique d’abord le but de ces activités et ensuite comment cela s’est passé dans la réalité ainsi que les points positifs et d’améliorations que j’ai noté.

D’abord le cadre :

Deux chaises, deux paniers pour recevoir bonnets, gants, écharpes. Deux patères pour accrocher vestes ou manteaux. Un set de table  avec, au marqueur, empruntes des chaussures ( une emprunte verticale pour la chaussure en cours de nettoyage et une horizontale au dessus de la première pour celle en attente d’être nettoyer ) et panier avec éponge et brosse pour nettoyer les chaussures au besoin.

Ce matin :

Junayd est arrivé et sans même se déshabiller il s’est précipité et, est entré dans la salle d’activités parce qu’il a reconnu une activité qu’il avait à la maison. Après recadrage en douceur il se redirige vers le vestiaire, enlève son cartable son manteau et l’accroche, un peu de mal à s’asseoir sur la chaise, je lui demande donc s’il veut de l’aide pour ôter ses chaussures et mettre ses chaussons, il me dit oui. Il ne range pas ses chaussures et se rue vers la salle.

Points positifs :

Les patères sont à la bonne hauteur, et permettent un rangement facile du manteau, le tapis bien utile car notre vestiaire est tout près de la porte qui donne directement à l’extérieur, donc celui-ci amorti bien les saletés  apportées par les chaussures et isole un peu du froid. Contrairement à mes craintes l’espace est suffisant.

Points d’améliorations :

Les chaises trop hautes ( pas eu le temps de les scier!). Les boites rouges servant à recevoir les bonnets entre autres, n’étaient pas assez visibles et leur but n’était pas assez clair. Pas de place prévue pour recevoir les cartables ou sacs à dos. Accès trop direct entre le vestiaire et la salle de classe.

Améliorations envisageables:

Scier les pieds des chaises sur dix centimètres environ pour plus d’autonomie car,  à la maison, Junayd y arrive très bien tout seul! Mettre les boites rouges plus en évidence voire coller une photo de gants écharpes et bonnets sur le fond. Disposer une étagère entre les deux chaises pour y poser le cartable ou prévoir d’autres patères et disposer l’activité « nettoyer les chaussures » dans un panier sous l’étagère ou la table. L’idéal par ailleurs serait d’avoir une pièce séparée pour le vestiaire mais nous ne l’avons pas alors peut être mettre une belle affiche ou quelque chose d’attrayant pour que les enfants y prenne le temps.

Pour ce qui est de la position de l’adulte : comme l’impose la pédagogie (et le bon sens) il faut laisser l’enfant faire seul, lui proposer de l’aide si on le sens en difficulté, ne pas intervenir sans son accord. Lui proposer de mettre ses chaussons, lui proposer d’accrocher son manteau en lui montrant la patère, lui proposer de ranger son bonnet en lui montrant la boite, et le laisser PRENDRE SON TEMPS! Cette notion est indispensable! parce qu’en le pressant, vous venez entravez son apprentissage. Il faut le savoir, le vestiaire présente à lui seul une multitude d’activités qui lui permettent de se développer. La motricité fine quand il accroche son manteau par la lichette, la concentration quand il faut descendre la fermeture éclaire de celui ci, quand il faut mettre ses chaussons. L’activité « nettoyer ses chaussures » n’en parlons pas puisqu’elle permet de travailler l’organisation dans le travail, la concentration, l’hygiène et même l’écriture. Alors si un enfant passe une heure dans le vestiaire c’est du travail aussi important qu’ « un cadre d’habillage » ou « les versés « .

Voici pour le coin vestiaire. J’attends vos commentaires alors n’hésitez pas.

 

 

Découverte…

Aujourd’hui j’ai voulu partager avec vous cette activité que les enfants ont beaucoup apprécié. Le principe est très simple, les enfants vont chercher des bouteilles stockées dans un coin de la classe ( pour nous c’est pres de la porte a coté du vestiaire) et les rangent dans ce range bouteille. Un très bonne exercice pour la motricité large ( les enfants ont besoins de bouger et porter du lourd à cet âge).Mais aussi de la concentration, car il faut bien viser !

Au travail !

Apres une entrée fracassante dans la salle de classe, je m’explique : Junayd a apparemment apprécié l’ambiance de la classe et s’est jeté sur pas mal de matériel en même temps!! prévisible ? bien sur! Après un recadrage en douceur on redirige Junayd vers le vestiaire, on ôte ses chaussures , on met les chaussons, on accroche le manteau et le cartable et c’est parti pour l’activité  » verser du sel » avec de la concentration et de la créativité.

J-1

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Tadaaaaaa!!!!!!Je vous présente nos ateliers! j’espère que cela vous plaira. Alors comme je vous le disais, beaucoup de bricolage, de recyclage mais je vous détaillerai cela au fur et à mesure. D’abord une vue générale de la disposition. Et oui ce n’est pas très grand alors on a joué à tetris 😉  vous connaissez le jeu ?? celui où il fallait imbriquer plein de formes différentes pour faire des lignes, c’est à peu près ça! mais on y est arrivé avec un peu (beaucoup) d’huile de coude. Sur le diapo vous pourrez identifier les différents espaces que la pédagogie Montessori propose aux enfants, la vie sensorielle, la vie pratique, le coin soin, le coin vestiaire, et le coin lecture. Je vous détaillerai dans les prochains jours chaque espace et pour ceux qui le souhaite chaque activité! Mais demain c’est le grand jour, la rentrée de nos petits bouts. Alors plein de photos à venir…..